Cap Migrants sera fermé au public du lundi 26 au vendredi 30 juillet 2021. Pendant les mois de juillet et août, les permanences habituelles pourraient être perturbées, merci de consulter les infos pratiques des pages services de ce site. L'équipe.

Accompagnement social

L’accompagnement social est au cœur de l’action de Cap Migrants. Nous accueillons essentiellement des personnes étrangères ou d’origine étrangère qui s’adressent à nous prioritairement pour des questions relatives à leur parcours migratoire. Au départ de ces demandes, nous les accompagnons dans la durée afin de renforcer leur autonomie et de leur permettre d’accéder à l’ensemble des droits sociaux.

L’accompagnement démarre, dans la majorité des cas, à partir d’une demande spécifique liée à l’accès ou au maintien du droit de séjour en Belgique, à l’asile, à l’accès à la nationalité ou encore au regroupement familial.

Grâce à notre expérience de terrain et nos connaissances en matière de droit des étrangers, nous informons les personnes sur les lois et procédures en vigueur, nous les aidons à constituer leurs dossiers et à réunir les documents nécessaires pour faire valoir leurs droits.

A partir de là, nous couvrons une grande variété d’aspects de la vie sociale au travers de l’accompagnement individualisé. Derrière un problème administratif ou de séjour peuvent se cacher d’autres difficultés : d’ordre psychologique, des relations familiales conflictuelles, des problèmes financiers, de logement, d’accès aux soins de santé…  Le tout s’inscrivant dans des contextes spécifiques et des histoires personnelles uniques.

Le droit de vivre en famille

Pour que les personnes migrantes s’investissent pleinement dans la construction d’un nouveau projet de vie dans leur pays d’accueil, il est avant tout indispensable qu’elles puissent y faire venir leur famille proche (conjoint, enfants, etc.) et la mettre en sécurité.

Le droit de vivre en famille constitue l’un de nos chevaux de bataille. Fort sollicitée par cette problématique, notre équipe du service social a développé de larges connaissances de la loi et de la jurisprudence en matière de regroupement familial. A ce titre, nous n’avons de cesse de renforcer nos compétences sur ces matières par la formation continue.

Les procédures de regroupement familial sont longues, complexes et coûteuses. Elles nécessitent un accompagnement pointu, dans la durée. La construction d’une relation de confiance entre l’équipe et nos bénéficiaires constitue dès lors la base indispensable à notre travail social.

Une fois les membres de la famille réunis, notre travail d’accompagnement social continue. Il s’agit de les épauler dans l’accessibilité de leurs droits sociaux (allocations familiales, scolarité des enfants, etc.) ainsi que dans leur parcours vers une meilleure intégration. Pour cela, toute une série de services leur est proposée : apprentissage du français, formation à la citoyenneté, accompagnement socioprofessionnel ainsi que le projet Forma J  dédié aux jeunes primo-arrivants.

Des accompagnements généralistes pour des problématiques spécifiques

Un travail en réseau

Vu la transversalité et souvent la complexité des problématiques traitées ainsi que la vulnérabilité des personnes à différents niveaux, notre action nécessite une collaboration accrue avec un réseau étendu d’acteurs qu’ils soient publics (tels que les services communaux, les CPAS, les administrations régionales ou fédérales, les services d’Aide à la Jeunesse, etc.) ou privés (tels que les avocats, les associations paires, les services spécialisés de soins de santé, etc.).

Nous participons également à des projets en collaboration avec certains autres acteurs. Nous sommes partenaires du Ciré dans le cadre d’un projet d’accompagnement rapproché de personnes en demande de protection internationale et connaissant des problèmes psychiatriques ou psychologiques sérieux (PARSaMe). Nous sommes également partenaire de l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) en ce qui concerne les personnes désireuses de retourner dans leur pays d’origine (retour volontaire).

Accompagner vers plus d'autonomie

Grâce au travail d’une équipe soudée et engagée, nous veillons à instaurer un cadre de non-jugement et de respect de chaque personne, de son parcours, de son histoire… Les dossiers que nous suivons se construisent au rythme des hommes et des femmes qui font appel à nous, se basent sur leurs besoins et sont alimentés en priorité par leurs propres ressources.  Le but ultime de nos accompagnements consiste ainsi à renforcer l’autonomie de ces personnes dans leur nouveau projet de vie en Belgique.

En pratique

L’accueil social est disponible tous les matins de 9h à 12h30 – sauf le jeudi (jour de fermeture de l’association au public).

Pour toute nouvelle demande ou information, une permanence téléphonique est ouverte tous les mardis de 10h à 12h.

Attention, il n’y aura pas de permanence téléphonique les mardis 27 juillet, 10 août et 14 septembre 2021. 

A noter que Cap Migrants propose également des séances collectives d’informations sur le regroupement familial et/ou des ateliers « visas ». Les renseignements sont disponibles au secrétariat.

Les accompagnatrices de ce service

Marie-Paule Collinge
Laurane Kessen

Témoignages

Ils nous font confiance, nous donnent des nouvelles, nous disent merci, ...

“Un agent de l’administration communale vient de m’appeler pour venir récupérer nos nouvelles cartes d’identité de 5 ans. Je suis fondu en larmes. Je ne sais comment je pourrais vous remercier (…) Voilà comme l’image du Cap Migrants ne quitterait en moi jusqu’à la fin de mes jours. Après 8 ans et 8 mois, jour pour jour, ça n’a pas été facile.  Avec ma gratitude et celle de toute ma famille.”

DÉSIRÉ (RDCONGO)

“Aujourd’hui j’ai reçu mon passeport et il contient le visa belge. Merci à Dieu et à vous pour vos efforts et votre suivi de notre dossier, où vous avez traité avec nous comme une seule famille et avez excellé dans votre travail. Avec mon sincère respect “.

D.M. (IRAK)

“… Je n’en reviens pas encore, mais tenais à vous partager la nouvelle ! Maintenant que tout se clôture, je voudrais souligner le plaisir que j’ai eu à communiquer avec vous, toujours attentive, toujours à l’écoute, avec gentillesse, efficacité et humanité. Un tout tout grand merci, et bonne continuation non seulement pour vous-même, mais aussi pour Cap Migrants qui fait un travail formidable.” (Août 2020)

Eveline, hébergeuse

Vous souhaitez en savoir plus sur l'accompagnement social ?

Contactez-nous !